Critiques

Je ne suis pas mort

  • Titre Original : まだ, 生きてる…
  • Rōmaji : Mada, Ikiteru...
  • Titre Français : Je ne suis pas mort
  • Auteur : Hiroshi Motomiya
  • Éditeur Japonais : Shūeisha
  • Prépublication : Business Jump
  • Éditeur Français : Delcourt
  • Type & Thèmes : Seinen - Survie, Philosophie, Social
  • Sortie Initiale : 2007 - 2009
  • Volumes : 2 - Terminé

Synopsis

Kenzō Okada, un vieux père de famille qui n’a pas su s’adapter aux technologies, se fait virer de son travail, sa femme et ses enfants le quittent, le laissant seul sans un sou. Suite à ses mésaventures successives et une vie pas très palpitante, il décide de se pendre dans une forêt. La branche cède, et décide de voir ce coup du sort comme une chance de tenter une nouvelle vie, une vie de survie en forêt.

Personnages Principaux

Je Ne Suis Pas mort Critiqe Kenzou Okada 300x300
Kenzō Okada
Je Ne Suis Pas Mort Critique Mitsuko 300x300
Mitsuko
Je Ne Suis Pas Mort Critique Tarou 300x300
Tarō
Je Ne Suis Pas Mort Critique Botan 300x300
Botan
Je Ne Suis Pas mort Critiqe Masao Okada
Masao Okada

Personnages Principaux

Critique & Analyse

Je ne suis pas mort est un manga intéressant, différent, qui nous fait sens cesse nous poser des questions sur nos choix de vie et la direction dans laquelle va notre monde. Le personnage de Kenzō Okada est très touchant, il commence comme un grand-père un peut faible que la vie n’a pas gâté, mais il évolue très vite aux files des pages pour devenir un vieux badasse prêt à affronter la mort dans les yeux. Il prendra à sa charge une jeune fille enceinte que la mort à également rejeté, ça donne un second souffle au premier tome, et qui nous fera se poser de nouvelle question.

Remarque sur le titre du manga  – by sowon

Je profite de la critique de Leon pour placer un petit encart sur la traduction du titre du manga.
La traduction littérale” du titre est : “Je suis encore vivant“, nous sommes loin de “Je ne suis pas mort“. Ça ne paraît rien et ça passe inaperçu si vous ne connaissez pas le titre de l’oeuvre originale, mais je vais saisir l’opportunité pour vous expliquer pourquoi (à mon sens) la traduction du titre me semble inapproprié après avoir lu le manga.  

Je ne suis pas mort est un manga dans lequel on parle de surVIE, celle Kenzō Okada, notre héros malgré lui, fait tout pour survivre et éviter la MORT. Dans tout le manga on voit qu’il reVIT via son expérience unique loin de tout. Il se sens ENCORE VIVANT malgré tout ce qu’il lui ait arrivé.  Traduire  par “J
e ne suis pas mort” est un peu péjoratif, on aura tendance à penser qu’il voulait se suicider, ou qu’on voulait le tuer et qu’il n’est pas mort. On perd la notion positive de la vie qui a un rôle très important dans le manga et c’est son importance qui est mise en avant, pas la mort. C’est un hymne à la vie, donc parler de mort dans le titre dénature le manga et ce qu’on peut en penser en lisant le titre.

Quelques Extraits

Quelques Extraits

Même si l’œuvre est récente, le style de l’auteur est très à l’ancienne, cela peut en rebuter certain, mais si vous faites l’effort de passer outre, vous découvrirez des décors de nature dessiné à merveille et des expression de visage plus que maîtriser. En effet, Hiroshi Motomiya n’est pas à son coup d’essai, dessinateur phare de la Shūeisha, il est connu et respecter au Japon pour la série Salaryman Kintarō (et ses spin-off) ainsi qu’Ore no Sora et plein de manga mettant en avant des Yankee à l’ancienne. Les Japonais se plaisent d’ailleurs à dire qu’il faut lire l’ensemble de ses œuvres pour devenir un vrai homme. Je ne suis pas mort est son seul manga sur le sol français, j’espère qu’il y en aura d’autre. 

Le tome 1 et 2 sont en réalité 2 One-Shot, le 2 est bien la suite du premier, mais ils se suffisent à eux-mêmes et peuvent se lire seul. Cette page correspond qu’au premier volume cependant, le second tome aura peut-être sa présentation un jour également.

En bref.

Scénario 70%
Psychologie 40%
Dessins 80%
Violence 32%
Je ne suis pas mort, une œuvre qui vous fera songer sur vos choix de vie et votre place dans la société par Hiroshi Motomiya (le papa des manga de voyous).
LeonBancho
LeonBancho
Rédacteur

Note de la rédaction

Note Globale - 8

8

Cette œuvre remet en question la place de l'homme dans le monde actuel au travers d'un personnage vieux et usé par la vie qui trouvera une nouvelle jeunesse par le biais de la survie. Bien que le dessin puisse paraître vieillot il est toutefois plus que maîtrisé, autant dans les décores que les expressions.

User Rating: 4.6 ( 1 votes)
Via
LeonBanchoSowonClemm13
Source
Wikipedia jpWikipedia frFnac.com
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *