Fiches Mangas

Bokutachi ga Yarimashita

  • Titre Original : 僕たちがやりました
  • Titre Romanisé : Bokutachi ga yarimashita
  • Scénario : Kaneshiro Muneyuki
  • Dessins : Araki Hikaru
  • Éditeur Japonais : Kōdansha
  • Type : Seinen
  • Thèmes : Ecole, Tranche de vie
  • Sortie Initiale : 2015
  • Volumes : 9 - Terminé (Japon)

Le dessinateur est Araki Hikaru, un mec qui a dessiné le manga Yankee juku e iku, racontant l’histoire d’un furyo qui s’incruste dans une école privée pour pécho une meuf. Il dessine bien mais en vrai on s’en ballec’ un peu (beaucoup) car le mec dont j’ai envie de parler c’est ….

Le scénariste, Kaneshiro “Fucked up” Munyuki dont quelques mangas sont arrivés jusqu’à chez nous tels que Jagaaaaaan, Billion Dogs mais surtout Jeux d’enfants (Kamisama no Iutoori) !!!  C’est un scénariste de génie (génialement baisé dans sa tête, ouais) qui adore prendre à contre-pied nos attentes et nous sortir des situations complètement inattendues, ça fait selon moi partie de ces auteurs qui te traumatisent à vie et dont on achète les œuvres les yeux fermés.

Synopsis

bokutacho fiche image 02

Bokutachi ga Yarimashita quant à lui raconte l’histoire de 4 potes tout ce qu’il y a de plus quelconque : Tobio, Maru, Isami et Paisen. Suite à un incident ils décident de se venger des voyous du lycée (mal-famé) d’en face, la blague puérile tourne à “l’acte terroriste” et tout part alors en couille. C’est un synopsis très bref mais je ne veux pas en dire plus car Kaneshiro Muneyuki réserve de très nombreux rebondissements.

Mon Avis 

Comme toute œuvre de Kaneshiro Muneyuki (Vous commencez à cerner le fanboy ? ) on sent qu’on lit un manga à part, le rythme nerveux et l’instabilité constante des situations créent des protagonistes constamment sur la corde raide dans un univers où tous les travers humains ressortent et sont magnifiés par les crises qu’ils traversent.

Ce manga mélange habilement les bouffonneries habituelles que l’on peut trouver dans les mangas qui sont ici mises en opposition avec un univers dur et cru, une bonne représentation de ça est le titre du manga qui au premier abord sonne positif et optimiste et qui ne révélera tout son sens que dans le dernier tome. Je m’abstiens volontairement de donner des détails car je vous gâcherais sinon le plaisir de la découverte (soudaine et brutale la découverte).

Via
AjkarezeSowon
Source
Wikipédia (jp)
Tags

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer