Fiches Mangas
Populaire

Shōnan Junai Gumi

  • Titre Original : 湘南純愛組!
  • Rōmaji : Shōnan Jun'ai Gumi!
  • Scénario : Tooru Fujisawa
  • Dessins : Tooru Fujisawa
  • Éditeur Japonais : Kōdansha
  • Éditeur Français : Pika Édition
  • Prépublication : Weekly Shōnen Magazine
  • Type : Shōnen
  • Thèmes : Gang, Action, Amitié, Comédie
  • Sortie Initiale : 1990 - 1996
  • Volumes : 31 - Terminé

Présentation & Synopsis

Shonan Junai Gumi (Young GTO) est un Shonen de 31 volumes dessiné par Tooru Fujisawa sortie en France aux éditions “Pika” et au Japon chez Kōdansha. Shonan Junai gumi est la suite directe de BAD COMPANY et se déroule avant GTO, même si l’appelation française “Young GTO” peut porter à confusion, il est bien sorti avant GTO au Japon.

Transférés de Kyokuto à Tsujido, Eikichi et Ryuji font des petits jobs d’été pour trouver des filles et ne plus être puceau. Cependant, leur tempérament de voyou leur jouent des tours, et les empêchent d’atteindre leur objectif. Nos 2 héros se retrouvent mêlés à tout un tas de bastons et règlements de comptes, et devront assurer en temps que duo influent de la baie de Shonan. Le manga se veut drôle et sérieux à la fois, entre morale, bastons et pitreries Tooru Fujisawa arrive à faire passer de nombreuses émotions au lecteur. Le succès sera au rendez-vous, mis en avant par Atsushi Kase (auteur de Chameleon) les ventes décolleront rapidement, et plusieurs adaptations voient le jour (OAV, live action etc.).

Quelques Extraits

Quelques Extraits

Personnages Principaux

Shonan Junai Gumi Eikichi Onizuka
Eikichi Onizuka

Onizuka forme le duo “onibaku combi” avec Ryuji Danma (il est le “oni” qui veut dire ‘démon’ dans le duo). Eikichi est au premier abord puceau, débile et nul en drague, mais quand on le connaît, on se rend compte que c’est un mec en or qui serait prêt à se sacrifier pour ses amis et qui ne profitera jamais de la faiblesse d’autrui. Il est l’héritier de Masaki des Midnight Angel, un gang de bosozoku réputé. Il est également très fort en baston et a une résistance hors du commun.

Shonan Junai Gumi Ryuuji Danma
Ryuuji Danma

L’autre membre de l’onibaku combi, (il est le “baku” de l’onibaku qui vient de bakudan, ce qui signifie ‘bombe’) Il est le meilleur ami d’Onizuka. Il partage les mêmes valeurs que lui, mais aura plus d’histoires d’amour et beaucoup plus de chance avec les filles en générale. Tout comme Eikichi il est très fort en baston (Il aura droit à un spin-off sur sa vie : GT-R).

Shonan Junai Gumi Toshiyuki Saejima alt
Toshiyuki Saejima
Saejima, surnommé le chien enragé de Kamakura est une enflure de la pire espèce avec une sale tronche. Il n’a aucun respect et n’hésite pas à escroquer ses propres amis. Suite au départ de son meilleur ami Kamata avec qui il formait un bon duo, il décide de prendre à ses cotés un colosse afin de former un nouveau duo effrayant (Il à droit à un spin-off sur sa vie : Ino-Head Gargoyle).

Volumes (31)

Volumes (31)

Via
SowonClemm13LeonBancho
Source
Wikipedia jp KōdanshaPika.fr
Tags

13 commentaires

  1. L’univers de GTO est tellement vaste. J’adore le fait que Fujisawa-sensei prend le temps d’étendre l’univers à chaque occasion qui se présente avec ses divers spin-off. Un classique à rajouté à la liste avec Rokudenashi !

    1. Je pense que tu as tout bien résumé. Fujisawa a fait un travail de maître avec Bad Company et Shonan Junai Gumi, et c’est même pas qu’une génération qui en profite, mais toute les générations, le délire est intemporel.

    1. Une pure bombe, une base, on peut pas commencer une manga furyō sans avoir lu ça. D’ailleurs c’est plus un Bōsōzoku dans le genre, un dérivé du Furyō.

  2. Pareil, jamais pris le temps de le lire non plus… (Tout comme Paradise Lost d’ailleurs).
    Je savais pas qu’il était sortie avant GTO, ça fait une sacré évolution.

    1. Shounan Junai Gumi (Young GTO) > GTO
      Lis ça avant paradise lost, ou n’importe quelle autre spin off, tu ne seras pas déçu ; )

    2. Entièrement d’accord avec toi LeonBancho. SJG est de le meilleur manga de Fujisawa, suivi de près par GTO et très loin devant les autres spin off qui restent très dispensables selon moi.
      Mais le triptyque Bad Company – SJG – GTO est vraiment fabuleux !

  3. Pour moi, c’est LE classique Furyo ! Le premier manga sur cet univers de sang et de larmes que j’ai tenu entre mes mains.
    J’ai directement foncé sur cette série après avoir dévoré les GTO. Shônan Junaï Gumi, c’est le mélange parfait entre la baston, les histoires de cœur et l’humour. La palette de personnages est super variées et ils sont très bien développés (y compris les personnages féminins qui ont beaucoup plus de caractère que dans Racaille Blues).
    Mention spéciale à l’arc des Midnight Angels et celui avec Natsu qui sont juste légendaires.

    Un must read, vous pouvez y aller les yeux fermés !

  4. Je l’ai fini il y a à peu près 1 mois et c’est vraiment la base !
    Fin un peu prématurée à mon goût mais pas décevante, au contraire bien à l’image du duo.
    On redécouvre onizuka et danma er ils envoient du lourd lourd lourd.

  5. Pour moi c est les plus grosses barres de rire en lisant que j ai eu!! Tout ça avec de la pure baston et beaucoup d émotion! Un chef d oeuvre du manga! On ne peut pas ne pas l avoir lu. Même 10 ans après, à maintenant 37 ans, quand j en prends un pour lire dans les chiottes, mes enfants me demandent ce que je fais tellement ils m entendent me marrer!!!

    1. Ouais c’est un manga inoubliable et intemporel surtout, tu tapes des barres de rires en le lisant et l’univers + les bastions et le way of life de la série te transportent assez pour que tu es l’impression de vivre l’aventure avec le Onibaku. Parfois j’avais envie d’entrer dans le manga pour faire zbeul. Passe le a tes enfants qui eux-mêmes le feront tourner aux leurs un jour, c’est certain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer