Fiches Mangas

Street Fighting Cat

  • Titre Original : 野良猫世界
  • Rōmaji : Noraneko Sekai
  • Titre Français : Street Fighting Cat
  • Auteur : SP☆NAKATEMA
  • Éditeur Japonais : Shōgakukan
  • Prépublication : Weekly Shōnen Sunday
  • Éditeur Français : Doki Doki
  • Type & Thèmes : Shōnen - Baston, Chat, Rue
  • Sortie Initiale : 2014
  • Volumes : 4 - Terminé

Présentation & Synopsis

La vie est dure pour les chats dans la rue, ils doivent trouver de quoi manger, mais tous les meilleurs coins sont contrôlés par les équipes les plus balèzes, et même au sein des bandes, c’est le plus fort qui a la part du lion. La hiérarchie est des plus coercitive dans la société japonaise l’univers des chats de gouttière.  Comme dans tout bon manga furyō, Hige et Torao ont décidé de s’élever au sommet de la société féline, projet qui se prendra une machette dans la gencive par la réalité et une balayette bien sale par l’arrivée de Nobunaga.

Fan flippant de félins (lisez les 1ère et  4ème de couverture de Street Fighting Cat), SP☆NAKATEMA a déjà à son actif divers mangas furyō tels que Rashisa! , la série des B.M.N. (Black Monday Night) et un spin-off de Gangking. Il est aussi maqué avec une combattante de MMA, c’est dire si notre bonhomme aime quand ça se tape.

Extrait (tronqué)

Extrait (tronqué)​

Personnages Principaux

SFC Hideyoshi
Hige / Hideyoshi

De grands rêves (conjointement avec Torao) coincé dans un esprit de lâche. Un corps de lâche a fait de “Hige les bons tuyaux” un survivant de la rue, il connait toutes les combines, tous les passages du quartier. C’est le cerveau.

SFC Nobunaga
??? / Nobunaga

Matou mastard inconnu matant tous les autres chats du quartier, il a tout pour devenir un mythe, c’est l’élément perturbateur qui va entraîner tous les évènements du manga par sa méconnaissance et son non respect des règles de la rue. Son esprit étant tout accaparé par la nourriture il sera donc les muscles.

Volumes (4)

Volumes (4)

Hertz Avis

On se retrouve dans un monde très structuré avec ses règles, sa hiérarchie, ses territoires et son histoire, dans lequel évoluent des chats se tenant sur 2 pattes lorsque les humains ne les voient pas, capables de lire et de parler. L’univers est bien posé mais j’ai trouvé ce manga oppressant, il fait sombre (normal c’est la nuit), les chats vivent les uns sur les autres et l’intrigue touffue aurait pu largement tenir sur 6 tomes plutôt que de se retrouver pliée en 4, on se retrouve donc assailli par une multitude de dialogues quichés dans les cases et n’offrant de répits que lors des combats. 

Cependant, on lui pardonne volontiers car le manga est généreux en personnages, en bastons énergiques, en retournements de situation et scènes comiques. Le tout servit par des graphismes bien léchés et à l’obscurité omniprésente très bien rendue qui ne nuit jamais à la compréhension des scènes.

Via
Ajkareze
Source
Doki DokiDossier Manga-NewsTwitter de SP☆なかてま
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer